mirmidon


mirmidon

myrmidon [ mirmidɔ̃ ] n. m. VAR. mirmidon
• 1586 ; pl. Mirmidoncis nom de peuple XIIe; lat. Myrmidones, gr. Murmidones, rapproché par étym. légendaire de murmêx « fourmi »
Fam. et vieilli Petit homme chétif, insignifiant. nain, pygmée. Au fém. Plaisant Une aimable vieille « un peu puérile, avec sa taille de myrmidone » (Huysmans). ⊗ CONTR. Colosse, géant, hercule.

⇒MIRMIDON, MYRMIDON, subst. masc.
Littér. Personne de petite taille, insignifiante et sans valeur, voire prétentieuse, ridicule, et qui veut paraître supérieure. À ces paltoquets de journalistes (stances). De vous, ô mirmidons! Je ferai table rase. Regardez ce talon: Faut-il qu'il vous écrase Comme le dernier des roquets? (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p.209). C'est donc vous, s'écria Jolibois, qui dénigrez la République! (...) C'est vous, pygmée, vous, mirmidon, qui voulez la renverser! (SANDEAU, Sacs, 1851, p.59). David, ce colosse injurié par des mirmidons, n'était-il pas (...) l'amour du passé, l'amour du grand uni à l'érudition? (BAUDEL., Curios. esthét., 1859, p.216).
Rem. Employé au fém. p. plaisant. par Huysmans (ds Lar. Lang. fr.): Une aimable vieille un peu toujours dans les brindes et un peu puérile, avec sa taille de myrmidone.
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1718-1798: mirmidon; 1835-1878: mirmidon ,,quelques-uns pour se conformer à l'étymologie, écrivent myrmidon``; 1935: mirmidon ,,on écrit aussi myrmidon``; LITTRÉ, DG, ROB.: myr- ou mir-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 nom de peuple Mirmidoneis (BENOÎT DE SAINTE-MAURE, Roman de Troie, 572, éd. L. Constans); 1464 (JEAN MOLINET, La Complainte de Grèce, éd. N.Dupire, I, p.25); 2. a) 1586 «individu de petite taille» (G. BOUNYN, Satyre au Roy ds Satires fr. du XVIe, II, 153 ds QUEM. DDL t.12); b)p.ext. 1665 «individu de peu de force, de crédit» (MOLIÈRE, Dom Juan, I, 2) Empr. au lat. Myrmidones, lui-même empr. au gr. rapproché du gr. «fourmi» par étymol. pop. et expliqué par des légendes différentes: les Eginètes devraient ce nom à la métamorphose de fourmis en humains (OVIDE, Métamorphoses, VII, 654), Eaque, roi d'Egine, voyant son royaume dévasté par la peste, obtint de son père Zeus que les fourmis soient changées en hommes ou parce qu'ils creusaient la terre et vivaient dans des abris souterrains à la manière des fourmis (STRABON, Géogr., 8, 6, 16). Selon une 3elégende (SERVIUS, Commentaire à Virgile, IV, 402) Myrmex, jeune Athénienne, s'étant fait passer pour avoir inventé la charrue, création d'Athéna, la déesse la transforma en fourmi, plus tard Zeus la transforma à nouveau en être humain ainsi que tout le peuple des fourmis. Fréq. abs. littér.:54. Bbg. QUEM. DDL t.12, 21.

myrmidon ou mirmidon [miʀmidɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1605, in D. D. L.; n. de peuple, av. 1507; cour. aux XVIe et XVIIe siècles; du lat. Myrmidon, mot grec, nom d'un peuple de Thessalie. REM. Selon la légende, Égine étant dépeuplé par la famine, Éaque pria Jupiter de changer en hommes les fourmis (murmêx) qui se trouvaient là.
Fam., vieilli (ou didact., par plais.). Petit homme chétif, et, fig., insignifiant. Nain, pygmée.
0 C'est bien à vous, petit ver de terre, petit mirmidon que vous êtes (…)
Molière, Dom Juan, I, 2.
Au fém. Par plais. || « Une aimable vieille… un peu puérile, avec sa taille de myrmidone » (Huysmans).
CONTR. Colosse, géant, hercule.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mirmidon — MIRMIDÓN, mirmidoni, s.m. (livr.; în basme) Pitic2. – Din fr. myrmidon. Trimis de LauraGellner, 01.06.2004. Sursa: DEX 98  mirmidón s. m., pl. mirmidóni Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  MIRMIDÓN …   Dicționar Român

  • MIRMIDON — s. m. (Quelques uns, pour se conformer à l étymologie, écrivent, Myrmidon .) Nom de peuple qui est devenu un nom appellatif, par lequel on désigne avec mépris, avec raillerie, Un jeune homme de très petite taille. Voilà un plaisant mirmidon .  Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MIRMIDON — n. m. Il se dit, par allusion à un peuple de l’antiquité et par mépris, d’un Individu sans mérite et sans crédit. Petit mirmidon. Il est peu usité. On écrit aussi MYRMIDON …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mirmidon — Myrmidon (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • mirmidon — Voy. myrmidon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Le Réveil du mirmidon — 33e album de la série Le Scrameustache Auteur Gos Éditeur Dupuis Première publication 2002 ISBN 2 8001 3114 4 …   Wikipédia en Français

  • myrmidon — [ mirmidɔ̃ ] n. m. VAR. mirmidon • 1586 ; pl. Mirmidoncis nom de peuple XIIe; lat. Myrmidones, gr. Murmidones, rapproché par étym. légendaire de murmêx « fourmi » ♦ Fam. et vieilli Petit homme chétif, insignifiant. ⇒ nain, pygmée. Au fém.… …   Encyclopédie Universelle

  • Scrameustache — The Scrameustache is a fictional character in a science fiction Franco Belgian comics series of the same name. He was created by the Belgian artist Gos. Gos has written and drawn all the Scrameustache s adventures since 1972. Since the mid 1980s… …   Wikipedia

  • Galaxy Railways — The Galaxy Railways The Galaxy Railways 銀河鉄道物語 (Ginga Tetsudō Monogatari) Genre action, science fiction Anime japonais Réalisateur(s) Yukio Nishimoto Licence …   Wikipédia en Français

  • The Galaxy Railways — 銀河鉄道物語 (Ginga Tetsudō Monogatari) Genre action, science fiction Anime japonais Réalisateur Yukio Nishimoto Licence …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.